La Frise de temps: du 10éme siècle à nos jours
<< avant le 10ème siècle 10ème siècle, de 901 à 1000 11ème siècle, de 1001 à 1100
12ème siècle,de 1101 à 1200 13ème siècle, de 1201 à 1300 14ème siècle, de 1301 à 1400
15ème siècle, de 1401 à 1500 16ème siècle, de 1501 à 1600 17ème siècle, de 1601 à 1700
18ème siècle, de 1701 à 1800 19ème siècle, de 1801 à 1900 20ème siècle, de 1901 à 2000
Retour

De 901 à 1000, 10ème siècle

De 1001 à 1100, 11ème siècle

Moyen âge

Églises romanes, premiers châteaux forts (les mottes, d'abord en bois, puis en pierre).
Rois Carolingiens : Charles III (893-922), Robert Ier (922-963), Raoul de Bourgogne (923-936), Louis IV (936-954), Lothaire (934-986), Louis V (986-987)
Rois Capétiens : Hugues Capet (987-996; il est élu à Senlis et couronné à Noyon, dans l'Oise), Robert II le Pieux (996-1031)
Hugues Capet est Duc de France et abbé de nombreuses et riches abbayes avant d'être élu Roi. Son royaume est tout petit (de Senlis -dans l'Oise- au Nord à Orléans au Sud)
En 911, le roi Charles III donne aux Normands, par le traité de Saint Cler sur Epte, près de Gisors,  un territoire qui deviendra la Normandie, contre la promesse qu'ils resteront dans leur nouveau pays..
Construction à Beauvais de la "Basse-oeuvre", alors cathédrale, et qui n'a pas été entièrement démolie lors de la construction de la cathédrale actuelle : elle existe toujours. Elle mesurait environ 70 mètres de long à l'origine.

Moyen âge

Premières églises gothiques  (Morienval dans l'Oise) : les voûtes utilisent "l'arc brisé".
Rois Capétiens : Robert II le Pieux (996-1031), Henri Ier (1031-1060, il épousa une princesse Russe), Philippe Ier (1060-1108), Louis VI le Gros (1108-1137)
Les rois successifs agrandissent leur royaume, par alliances et mariages.
Les seigneurs locaux et le roi construisent de nombreux châteaux-forts, et, comme les Carolingiens, créent des abbayes.

De 1101 à 1200, 12 ème siècle

De 1201 à 1300 : 13 ème siècle

Moyen âge

Premières cathédrales gothiques (Noyon et Senlis dans l'Oise, Paris). Pour obtenir des fenêtres plus grandes, on ajoute au bâtiment des "arcs-boutants".
Rois Capétiens : Louis VI le Gros (1108-1137), Louis VII (1137-1180), Philippe Auguste (1180-1223)
Les créations d'abbayes se multiplient, de même que les créations ou réformes d'ordres religieux (Templiers, Hospitaliers, Cisterciens...)
Les Croisades, lancées peu après la drestruction de l'église du St Sépulcre à Jérusalem, vont permettre aux chevaliers Francs (on ne dit pas encore français) de libérer des infidèles (les musulmans) le tombeau de Jésus à Jérusalem, et d'y conquérir un "royaume de Jérusalem".

Moyen âge

Début de la construction des cathédrales gothiques à Amiens et Beauvais
Rois Capétiens: Philippe Auguste (1180-1223), Louis VIII le Lion (1223-1226), Louis IX (Saint-Louis, 1226-1270), Philippe III le Hardi (1270-1285), Philippe IV le Bel (1285-1314)
Après les premiers échecs des croisades en Orient et la perte du royaume de Jérusalem, une nouvelle croisade contre les " albigeois " va progressivement faire entrer dans le domaine royal l'immense comté de Toulouse. Louis IX partira deux fois en croisade, sans grand succès. Ce roi de France mourra, de retour de croisade, dans l'actuelle Tunisie.

De 1300 à 1401, 14 ème siècle

De 1401 à 1500, 15 ème siècle

Moyen âge

Rois Capétiens : Philippe IV le Bel (1285-1314), Louis X le Hutin (1314-1316), Philippe V le Long (1316-1322), Charles IV le Bel (1322-1328)
Rois Valois : Philippe VI (1328-1350, cousin de Charles IV), Jean II le Bon (1350-1364), Charles V (1364-1380), Charles VI (1380-1422)
Début de la Guerre de 100 ans, qui durera de 1337 à 1453, entre la France et l'Angleterre.
Les paysans se révoltent contre les seigneurs, en particulier dans ce qui est maintenant notre département. Ils brûlent bon nombre de châteaux, et massacrent   leurs occupants : ce sont les "jacqueries", du sobriquet de Jacques Bonhomme qui leur était donné. dans notre région. Ces révoltes se termineront par le massacre d'une importante troupe de paysans à Catenoy, près de Clermont de l'Oise.

Moyen âge

Fin du moyen-âge en 1489 : Christophe Colomb découvre l'Amérique ; la même année, le dernier roi Arabe est chassé d'Espagne.
Rois Valois : Charles VI (1380-1422), Charles VII (1422-1461), Louis XI (1461-1483), Charles VII (1483-1798)
Rois Valois-Orléans : Louis XII (1498-1515)
Jeanne d'Arc, héroïne de la libération d'Orléans et de la reconquête du royaume, est brûlée vive à Rouen par les Anglais en 1431.
Fin de la guerre de Cent Ans en 1453. Les Anglais sont définitivement chassés du royaume de France.

De 1501 à 1600, 16 ème siècle

De 1601 à 1700, 17 ème siècle

LA RENAISSANCE

Rois Valois-Orléans : Louis XII (1498-1515)
Rois Valois-Angoulême : François Ier (1515-1547), Henri II (1547-1559), François II (1559-1560), Charles IX (1560-1574), Henri III (1574-1589).
Ordonnance de Villers-Cotterêts par François Ier, qui oblige à employer le français -et non plus le latin- dans les actes officiels, et qui institue l'état-civil.
Guerres de religions, entre catholiques et protestants, de1562 à 1593. Même l'évêque de Beauvais était protestant ! Henri III est assassiné, et il n'y a plus de roi sur le trône jusqu'en 1594.
Roi Bourbon : Henri IV. Cousin du roi Henri III, mais de religion protestante, il lutte pour obtenir le trône de1589 à 1594, année où il se convertit au catholicisme, et meurt assassiné en1610. Il a promulgué en 1598 l'édit de Nantes, qui reconnaît aux protestants la liberté de culte..

LE SIÈCLE DE LOUIS XIV

Rois Bourbons : Henri IV (1594-1610), Louis XIII (1610-1643), Louis XIV (1643-1715).
La paix religieuse revenue, Henri IV commence à réduire le pouvoir des "Grands" (les seigneurs), et remet de l'ordre dans les finances du royaume.
Louis XIII, aidé par le Cardinal de Richelieu, poursuit le travail de son père contre les Grands : le roi veut être le seul à gouverner. Richelieu fait détruire de nombreux châteaux-forts. L'armée et la marine sont renforcées, et la France établit des colonies en Amérique (Canada,  Antilles) et en Afrique (Sénégal, Madagascar).
Louis XIV : roi très jeune, il est en butte à des révoltes des Grands, jusqu'en 1661. Son pouvoir est alors renforcé, les Grands sont vaincus. Il va maintenant  lutter contre l'Espagne et l'Autriche pour agrandir son royaume. À sa mort, les finances du royaume sont épuisées par les guerres et les dépenses du roi (le château de Versailles)

De 1701 à 1800, 18 ème siècle

LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

Rois Bourbons : Philippe d'Orléans, régent du royaume de la mort de Louis XIV à 1723 ; Louis XV (1715-1774), Louis XVI (1774-1792). Louis XVI est destitué en 1792, puis jugé, et exécuté le 21 janvier 1793. Sa femme Marie-Antoinette et son fils seront eux aussi guillotinés.
La Révolution : le pays ne va pas bien : le Roi Louis XVI décide de convoquer les "États Généraux", qui n'avaient pas été réunis depuis Henri IV, et qui devront discuter de réformes que le Roi devra mettre en place. Chaque paroisse rédige un "cahier de doléances", dans lequel vont apparaître toutes les réclamations des français, et des représentants sont élus (pour les nobles, pour les prêtres et pour le peuple). Le 14 juillet 1789, le peuple de Paris prend la Bastille ; le 4 août 1789, les députés décident l'abolition des privlèges des nobles et des prêtres. Déclaration de guerre à l'Autriche en 1792 : les soldats de métier sont remplacés par des citoyens en armes (la Patrie en danger), et création de la République. La Marseillaise devient le chant de la République (1792).
Les personnages principaux : La Fayette, Danton, Robespierre, Marat.
Nombreuses exécutions de nobles, de religieux, d'anti-révolutionaires. Guerre civile contre les royalistes de la Vendée.
Le Directoire : de 1795 à 1799. La guerre contre l'Autriche, la Prusse et l'Angleterre continue. Le pays est fatigué de la guerre et des exécutions.
Le Consulat : 1799-1804. Le général Bonaparte, vainqueur en Égypte, prend le pouvoir et gouverne seul.

De 1801 à 1900, 19 ème siècle

Le téléphone, l'électricité, l'eau courante, la radio, le "métro" parisien apparaissent dans la fin de ce siècle. Mais il faudra beaucoup de temps pour que les 3 premiers soient installés partout en France... Dans les airs se développeront les ballons, ou Montgolfières, et l'avion apparaît en toute fin du siècle. Sur terre, les chemins de fer vont s'étendre et desservir pratiquement tous les villages ; l'automobile apparaît elle aussi à la fin du siècle. Le charbon va fournir de l'énergie pour les transports (locomotives à vapeur) et les machines, puis va être utilisé pour le chauffage des maisons.
Napoléon 1er : en 1804, le Général Consul Bonaparte est proclamé Empereur. Il va poursuivre la réorganisation de la France, et mener la guerre à l'extérieur. Après avoir vaincu les adversaires de la France "moderne", il est battu en 1814 et abdique en mai. Pour contrer le blocus (blocage des ports par les bateaux anglais), il lance la culture de la bettrave sucrière, qui remplacera le sucre venu des colonies des Antilles.
Mai 1814-mars 1815 : la première restauration. Le frère de Louis XVI devient roi sous le nom de Louis XVIII (il s'était réfugié en Allemagne pendant la Révolution).
Mars-juin 1815 : les Cent-Jours. Napoléon, exilé à l'île d'Elbe, débarque en France et retrouve son trône ; la guerre reprend jusqu'à la défaite de Waterloo en Belgique. Napoléon est alors exilé sur l'île de Sainte-Hélène, loin de la France.
Louis XVIII revient (1815-1824) ; son frère Charles X lui succède jusqu'en 1830. Il est chassé par une révolte parisienne (les Trois Glorieuses, 27,28,29 juillet 1830). Les deux frères ont tenté de rétablir la royauté de Louis XIV, en gouvernant seuls.
Louis-Philippe 1er : (1830-1848), cousin des deux précédents, mais dont le père avait voté la mort de Louis XVI. Il est "Roi des Français", et non plus "Roi de France", et les députés participent aux gouvernement. Il est chassé lui aussi par un soulèvement des ouvriers et des républicains. C'est sous son règne que la France découvre l'utilisation dans l'industrie des machines à vapeur, et les premiers chemins de fer, et que son agriculture commence à se moderniser. Il signe avec l'Angleterre un traité d'amitié. Retour
La IIème République : (1848-1852). Issue d'un mouvement des ouvriers de Paris, elle sera dirigée par Louis-Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon 1er. Les ouvriers réclament du travail et de meilleurs salaires ; leurs manifestations seront durement réprimées par l'armée. En 1852, le Président se proclame Empereur, sous le nom de Napoléon III, et exile tous les républicains.
Le Second Empire : (1852-1870). C'est une période de calme. Les opposants au régime sont peu à peu autorisés à rentrer en France, l'idustrialisation et les transports se développent (chemins de fer, canaux...). En 1870, la France déclare la guerre à la Prusse. C'est la catastrophe pour l'Empire, et Napoléon III abdique alors que les troupes prussiennes sont prêtes à entrer dans Paris. Une Assemblée Nationale est élue ; à Paris, affamée par les soldats prussiens, la Commune se révolte contre le Gouvernement de Thiers. Thiers enverra l'armée dans Paris, les chefs et beaucoup de partisans de la Commune seront fusillés ou déportés en Guyane. La paix est signée avec la Prusse, mais elle coûte cher à la France, qui donne à son ennemie l'Alsace et la Lorraine, et doit lui payer une grosse somme d'argent.
La IIIème République : présidée par Adolphe Thiers (1871-1873), Patrice de Mac-Mahon (1873-1879), Jules Grévy (1879-1887), Sadi Carnot (1887-1894), Jean Casimir-Perier (1894-1895), Félix Faure (18995-1899), Émile Loubet (1899-1906)... Création de l'enseignement primaire gratuit, laïque et obligatoire (1882), droit de réunion et de syndicat...

De 1901 à 2000, 20 ème siècle

Toutes les inventions de la fin du 19ème siècle vont se répandre, surtout à partir des années 1930, puis après la seconde guerre mondiale. À compter de 1950, le monde, et les États-Unis et l'Europe en particulier, changent complètement : la voiture et la ville se généralisent, il n'y a plus d'animaux de trait dans les campagnes, mais des tracteurs et des machines ; la télévision et les machines (fer à repasser, aspirateur, lave-linge, lave-vaisselle,...), l'électricité puis l'électronique envahissent la vie quotidienne. Le transport aérien se développe. On produit plus d'objets, pour moins cher. À partir de 1975, le monde Occidental est en crise : le chômage se généralise dans tous les pays.
La IIIème République : Émile Loubet (1899-1906), Armand Fallières (1906-1913), Raymond Poincaré (1913-1920), Paul Deschanel (1920), Alexandre Millerand (1920-1924), Gaston Doumergue (1924-1931), Paul Doumer (1931-1932), Albert Lebrun (1932-1940). À partir de 1899, la gauche est au pouvoir, et va lutter contre l'église catholique : les églises deviennent propriété des communes, les prêtres ne sont plus autorisés à enseigner. Pour finir, l'État décide que les biens de églises et des ordres religieux lui appartiennent, et cesse de payer des salaires aux  prêtres ; c'est ce qu'on appelle la séparation des églises et de l'État. Face à l'Allemagne, la France recherche des alliés, avec l'Angleterre et la Russie.

1914-1918 : la première guerre mondiale
De 1914 à 1918, l'Europe est en guerre... une grande partie de la France du nord est envahie par les troupes allemandes. L'Angleterre, la Russie, l'Autriche-Hongrie, la Belgique, la Bulgarie, la Grèce, l'Italie, la Roumanie, la Serbie, la Turquie et les U.S.A. seront en guerre pendant ces 4 années. Les colonies de la France et de l'Angleterre fourniront des soldats. Pour remplacer les ouvriers  partis à la guerre, les femmes travaillent dans les usines ou les champs. En 1917, la Russie, jusqu'alors gouvernée par le Tsar (l'empereur), devient une Union de Républiques communistes (elle s'appellera désormais U.R.S.S.), et signe la paix avec l'Allemagne. La même année, les U.S.A. entrent en guerre contre l'Allemagne.
On comptera à la fin de la guerre 1 390 000 morts et 740 000 mutilés en France, 1 900 000 morts en Allemagne, et au total 8 700 000 morts...  En France, 300 000 maisons sont détruites ; les routes et les voies ferrées sont endommagées ou détruites, et 3 millions d'hectares de terre ne sont plus cultivables en raison des bombardements. Des villages entiers ont disparu.
De 1918 à 1939 : l'Allemagne vaincue, qui doit payer à son tour de grosses sommes à ses anciens ennemis, se trouve un chef en 1933 avec Adolf Hitler. Il va faire de son pays une grande puissance économique et militaire, dans le but de créer un empire allemand en Europe. Sa doctrine, le national-socialisme, et son parti "nazi" prétendent que les allemands sont destinés à diriger l'Europe. Il emprisonne dans des camps de concentrations et fera disparaître les Juifs, les Tziganes, les homosexuels, et tous ceux qui s'opposent à lui. En 1939, il envahit la Pologne, alliée de la France et de l'Angleterre : c'est à nouveau la guerre.

1939-1945 : la seconde guerre mondiale

Du 3 septembre 1939 au 10 mai 1940, il ne se passe rien : Hitler est très surpris d'avoir conquis la Pologne sans que France et Angleterre n'aient réellement réagi. Il n'est tout à fait prêt qu'en mai 1940, et conquiert alors une grande partie de la France sans difficultés, allié à l'Italie. La France demande l'armistice le 22 juin. Philippe Pétain, Maréchal de France, héros de la première guerre, devient "chef de l'État Français". Depuis l'Angleterre, un général français, Charles de Gaulle, appelle les Français à continuer la lutte. Peu à peu, Pétain va collaborer avec les nazis, et pourchasser lui aussi les républicains, les communistes, les Israélites. La Résistance va s'organiser pour préparer le retour de la République et la victoire des Alliés. Hitler projette d'envahir l'Angleterre, mais il n'y parviendra pas ; néanmoins, il va lancer contre l'Angeleterre des bombardiers, puis des fusées V1 qui créeront des dégats très importants.
En juin 1941, l'Allemagne attaque l'U.R.S.S. De leur côté, les Japonais, alliés de l'Allemagne, attaquent les U.S.A. en décembre 1941 : les U.S.A. entrent en guerre à leur tour. L'Europe entière est en guerre, de même que l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, où les armées allemandes conquièrent l'une après l'autre les colonies anglaises et françaises, et le Pacifique où les Japonais installés en Chine et en Corée avancent d'île en île et prennent à la France et l'Angleterre le Viet-Nam, la Birmanie...
En 1942, l'Allemagne est bloquée en Afrique, où les troupes alliées débarquent, puis en U.R.S.S.
1943 : les Allemands sont chassés d'Afrique et reculent en U.R.S.S. Les bombardiers alliés détruisent en Allemagne les usines, les ponts, des villes mêmes... Dans le Pacifique, les U.S.A. reprennent peu à peu aux Japonais les îles perdues. Les alliés débarquent en Italie ; la Corse est libérée des Allemands en septembre.
1944 : les Allemands ont quitté presque toutes les zones qu'ils avaient conquises. Les alliés ont débarqué en France et une seconde foi en Italie. Les Américains avancent encore dans le Pacifique. Des officiers Allemands tentent d'assassiner Hitler. Retour
1945 : l'Allemagne est envahie par les alliés. Les armées allemandes se rendent le 8 mai 1945. Les américains comprennent que la guerre contre le Japon risque de durer encore très longtemps ; les 6 et 9 août, ils lancent une bombe atomique sur les villes japonaises de Hiroshima puis Nagasaki. Le 2 septembre, les Japonais se rendent : la guerre est totalement terminée. Elle aura fait 40 millions de morts, dont plus de 10 millions dans les camps de concentration nazis.
Les États-Unis et l'U.R.S.S. se partagent le monde : une partie restera sous l'influence communiste de l'U.R.S.S. Ces deux pays vont devenir ennemis ; ils installent des bases militaires et des missiles atomiques en Europe et dans le reste du monde, menaçant la terre entière d'une guerre atomique, et dépensant des fortunes en armements.
L'Organisation des Nations Unies est chargée de maintenir la paix dans le monde.
En France, après la Libération de 1945, le Maréchal Pétain est condamné pour avoir collaboré avec les Nazis. La IVème République est créée (1947-1958), dont les Présidents seront Vincent Auriol (1947-1953), puis René Coty (1953-1958). Cette République devra abandonner les anciennes colonies (le Viet-Nam en Indochine, l'Algérie en Afrique du Nord, les pays d'Afrique Noire...), où elle aura parfois du faire la guerre aux indépendantistes (des hommes originaires du pays, qui veulent se gouverner eux-mêmes et ne plus dépendre de la France). La Communauté Européenne est créée, pour unir les pays d'Europe et éviter de nouvelles guerres
En 1958, une nouvelle Constitution est adoptée, celle de la IVème République. Les Présidents en seront Charles de Gaulle (1958-1969), Georges Pompidou (1969-1974), Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), François Mitterand (1981-1995), puis Jacques Chirac, élu en 1995. Les femmes obtiendront le droit de vote en 1962.
Dans le monde, le "rideau de fer" qui partageait l'Europe en 2 depuis 1945 disparaît. La paix semble régner, mais des conflits éclatent un peu partout, en Afrique, en Irak, en Yougoslavie... Les États-Unis et l'Organisation des Nations Unies interviennent avec plus ou moins de succès pour ramener la paix.

De 2001 à 2100, 21 ème siècle

? ? ? ?